La politique handicap mise en place par le gouvernement améliore l’accès à la formation et à l’emploi. En outre, 80% des handicaps sont invisibles et l’accessibilité à l’emploi doit être une mission commune pour l’égalité de traitement des individus.

Qu’est-ce qu’un référent handicap ?

Le référent handicap est nommé au sein d’une entreprise pour informer, orienter et accompagner les personnes en situation de handicap. Selon la taille de l’entreprise, ce poste peut-être occupé à temps plein ou à temps partiel.

Quel est le rôle d’un référent handicap ?

Le rôle du référent handicap est étendu. Il est un “tiers de confiance” qui informe, oriente et accompagne les personnes en situation de handicap. Par ailleurs, il est une interface entre les différents acteurs internes et externes que pourront rencontrer les personnes en situation de handicap. Enfin, il est garant de l’inclusion à l’emploi des personnes en situation de handicap.

La mission du référent handicap

Le référent handicap a plusieurs missions au sein de l’entreprise dans le but d’améliorer la politique handicap :

  • Repérer le handicap
  • Evaluer les besoins de la personne en situation de handicap
  • Organiser l’adaptation au sein de l’entreprise
  • Coordonner les actions et les différents acteurs internes et externes
  • Accompagner la personne en situation de handicap sur toutes les étapes du parcours
  • Améliorer la politique d’accessibilité

Quel rôle a joué la loi sur l’avenir professionnel ?

La loi n° 2018-771 adoptée le 5 Septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » réorganise le monde de la formation. Cette loi a pour but de permettre une montée en compétence des personnes en situation de handicap au même titre que le reste de la population. La politique handicap se veut inclusive. Dans ce cadre, la loi sur l’avenir professionnelle facilite l’accès à l’emploi grâce à plusieurs mesures dont la certification Qualiopi. [1]

Que dit le code du travail et quelles sont les obligations ?

Toute entreprise employant pus de 250 salariés à obligation de désigner un référent handicap depuis la mise en place de la loi pour la liberté de choisi son avenir professionnel.

Selon l’article L5213-6-1 du Code du travail, le référent handicap est « chargé d’orienter, d’informer et d’accompagner les personnes en situation de handicap ». [2] Les CFA (centre de formation d’apprentis) ont obligation de recruter un référent handicap.

Qu’est-ce que l’agefiph ?

L’Agefiph propose des aides et un accompagnement pour l’emploi des personnes en situation de handicap. L’Agefiph accompagne aussi bien les personnes en situation de handicap en favorisant l’insertion professionnelle et le maintien à l’emploi, que les employeurs et les acteurs de la formation. [3]

Devenir membre du réseau handicap

Depuis le 1er Janvier 2022, tous les acteurs de la formation ont obligation d’obtenir la certification Qualiopi pour bénéficier des financements publiques. L’indicateur 26 précise que « le prestataire mobilise les expertises, outils et réseaux nécessaires pour accueillir, accompagner/former ou orienter les publics en situation de handicap. »

Ainsi, la mise en place d’un réseau est indispensable pour maintenir une politique handicap efficace au sein de l’entreprise.

A cet effet, l’agefiph a mis en place le Réseau des référents handicap (RRH) permettant la rencontre et l’échange entre les différents acteurs en charge du sujet emploi et handicap en entreprise. [3]

Comment devenir référent handicap et pourquoi suivre une formation pour devenir référent handicap ?

Que ce soit pour une petite structure avec un poste à temps partiel ou dans une plus grande structure avec un temps alloué à la référence handicap plus important, il est indispensable de se former pour acquérir les savoirs fondamentaux sur les missions du référent handicap et les acteurs autour de cette responsabilité.

Il existe aussi des formations diplômantes et professionnalisantes proposées par certaines universités comme:

  • Université Paris-Est Créteil Val de Marne – DU Référent Handicap – secteur privé, fonctions publique, secteur associatif 4 blocs de compétences niveau Bac +5 en sortie ;
  • Université Toulouse 1 Capitole – DU Accompagner le parcours des personnes en situation de handicap – durée 1 an et niveau Bac+3
  • Université de Bordeaux / Institut du Travail- DU Handicap Droit Société – durée 1 an (ouverture en janvier 2020) et niveau Bac+3 [3]

Pourquoi avoir un référent handicap en entreprise ?

Les entreprises ont une obligation légale de recruter un référent handicap depuis la loi du 5 Septembre 2018. Les missions du référent handicap sont indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, permet l’accès à l’emploi et la formation pour tous.

Le référent handicap doit être force de proposition pour l’amélioration de la politique handicap de l’entreprise. Ses missions sont diverses et peuvent comprendre :

  • L’organisation de l’ensemble du parcours de recrutement.
  • Informer, orienter et  accompagner les salariés en situation de handicap dans le cadre d’une entrée en formation par exemple ou d’une évolution professionnelle.
  • Sensibiliser et outiller les acteurs internes, organiser des actions d’information et de sensibilisation en direction de l’ensemble des salariés de l’entreprise. [4]
Alexandra DEL BANO

Alexandra DEL BANO

Référent Handicap & Resp. du pôle formation

  • Contact direct du référent Handicap de notre centre de formation (FOAD) : +33 (0)7 80 91 32 93

Masseuse-kinésithérapeute diplômée d'état en 2013 et ayant exercée en libéral jusqu'en septembre 2021, Alexandra DEL BANO est aussi équicoach certifiée Cotac©, référente pédagogique et formatrice.

Aller au contenu principal