Les missions du métier de secrétaire médical.e sont multiples. Elles peuvent comporter l’accueil physique des patients, la rédaction de comptes-rendus, la gestion des stocks, la tenue du standard téléphonique et diverses tâches administratives. Ce métier peut s’exercer dans différents lieux du domaine médical comme les établissements de santé (hôpitaux, cliniques, cabinet médical, laboratoires d’analyses biomédicales) et d’autres type de structures médicales comme les maisons de retraite, les EHPAD ou encore les centres de cures. De plus, il est possible de travailler dans le secteur public ou privé. Ainsi, ce métier offre de nombreuses possibilités d’exercices.

Comment devenir secrétaire médical.e ?

L’obtention d’un baccalauréat est recommandée, le bac technologique ST2S (sciences et technologies de la santé et du social) ou le bac professionnel AGOrA (assistance à la gestion des organisations et de leurs activités) donnent des bases pour se préparer au métier. Cependant, il est possible d’y accéder avec un niveau 3e. Plusieurs établissements proposent des formations au métier de secrétaire médical.e et certaines sont privées. Leur durée est comprise entre 6 et 12 mois. Pour les personnes désirant travailler dans la fonction publique hospitalière, le concours d’assistant médico-administratif aboutit au métier de secrétaire médical. C’est un concours de catégorie B ouvert aux titulaires du bac. À l’issue de ce concours, les individus ayant réussi, passent au statut de stagiaire pendant 1 an.[1]

Quel diplôme pour être secrétaire médical.e ?

Il n’est pas demandé de diplôme pour être secrétaire médical.e. Un niveau bac est conseillé. De plus, des formations privées permettent l’obtention de certifications enregistrées au RNCP (Répertoire National des certifications professionnelles), par conséquent, reconnue par l’état.

Pourquoi choisir le métier de secrétaire médical.e ?

Ce métier est fait pour vous si :

1. Vous aimez les formations courtes

La formation est accessible après 6 à 12 mois de formation et sans obligation de passage du BAC.

2. Vous avez le sens du contact

Le secrétariat médical amène à être au contact des patients et des autres membres du personnel. Par ailleurs, le métier de secrétaire médical.e nécessite de la discrétion et le respect du secret professionnel.

3. Vous aimez la rigueur

Comme tout métier du domaine du secrétariat, une des principales qualité à avoir est d’être rigoureux. Cela peut être de respecter les délais, être à l’aise avec l’écriture et l’orthographe, avoir envie de s’améliorer tout au long de sa carrière, être à l’écoute des besoins des patients et de l’équipe soignante.

4. Vous êtes autonome

Ce métier nécessite une autonomie dans son activité professionnelle. Par exemple, il est valorisant d’avoir des connaissances sur l’accueil de personne en situation de handicap.

Combien gagne une secrétaire médical.e ?

En France, le salaire moyen d’une secrétaire médical.e est de 1786 euros par mois. [2] Cela peut varier en fonction de l’entreprise.

5 Compétences digitales pour devenir secrétaire médical.e

1. Gestion de l’organisation, des rendez-vous et des plannings

Cette compétence nécessite des connaissances sur les outils collaboratifs en ligne. Les informations circulent plus rapidement. Par exemple, l’agenda partagé permet un gain de temps et d’énergie pour l’ensemble de l’équipe.

2. Outils de partage de dossiers sécurisés

Le secrétariat médical demande d’être à l’aise avec des logiciels de partage de dossiers sécurisés. Les données médicales sont sensibles, seuls certains logiciels sont compatibles avec ce type de partages.

3. Outils de gestion des patients et des dossiers médicaux

Il est préférable d’être à l’aise avec l’informatique et l’apprentissage de nouveaux logiciels car selon le type d’établissement, privé ou public, les logiciels pourront varier.

4. Outils de gestion des tâches

Savoir prioriser certaines tâches et en connaître les contraintes et les facilités afin d’être le plus précis possible sur les priorités de l’établissement et des équipes.

5. Etre à l’aise avec le pack office

Les outils informatiques de bureautique sont un élément indispensable à l’exercice du métier de secrétaire médicale. Que ce soit Microsoft Office Word, Excel ou Powerpoint, le secrétariat médicale nécessite des connaissances précises sur leur utilisation. Il est d’ailleurs conseillé de se former à l’utilisation du Pack Office.

Des formations à distance prises en charge par le CPF

Grâce au compte personnel de formation (CPF), les personnes désirant se former au secrétariat médical ont la possibilité de bénéficier de ce financement. Il y a plusieurs possibilités soit par des formations certifiantes enregistrées au RNCP soit des formations de perfectionnement dans un domaine précis au RS (répertoire spécifique).

Sélectionner les meilleures offres d’emploi au salaire souhaité

Le site pôle emploi propose de nombreuses offres. Il est possible de filtrer ses recherches en notant le salaire souhaité, le nombre d’heures de travail, le type de contrat de travail, etc.[3]

D’autres emplois dans le domaine du secrétariat

Il existe d’autres emplois dans le domaine du secrétariat nécessitant de solides connaissances en informatique, bureautique (pack office : Word, Excel, Powerpoint), orthographe et qualité de rédaction. Par ailleurs, des formations préparant à la certification Voltaire en expression écrite et orthographe peuvent être des compétences recherchées dans ce métier.

Une liste de métier dans le domaine du secrétariat : Assistant.e commercial.e, assistant.e de manager, assistant.e trilingue, secrétaire administratif.ve, secrétaire comptable, secrétaire de mairie, secrétaire juridique.

Sources:

1. Fiche métier : secrétaire médicale : https://www.letudiant.fr/metiers/secteur/secretariat/secretaire-medicale.html

2. France : quels sont les salaires pour le poste « Secrétaire Médical (H/F) » ? : https://fr.indeed.com/career/secr%C3%A9taire-m%C3%A9dical/salaries

3. https://candidat.pole-emploi.fr/offres/emploi/secretaire-medical/s38m5

Alexandra DEL BANO

Alexandra DEL BANO

Référent Handicap & Resp. du pôle formation

  • Contact direct du référent Handicap de notre centre de formation (FOAD) : +33 (0)7 80 91 32 93

Masseuse-kinésithérapeute diplômée d'état en 2013 et ayant exercée en libéral jusqu'en septembre 2021, Alexandra DEL BANO est aussi équicoach certifiée Cotac©, référente pédagogique et formatrice.

Aller au contenu principal